Visions croisées : Vers un habitat adapté aux évolutions des modes de vie

La question de l’adaptabilité est au cœur des évolutions des réglementations sur le logement (loi ELAN). Au-delà des débats suscités par une notion peu explicitée et très large, il est nécessaire de clarifier la notion et surtout de structurer une ambition : articuler les questions réglementaires du handicap et de l’accessibilité à celles de l’évolutivité, des cycles de vie du logement et de ses transformations. L’adaptabilité, nécessaire pour répondre aux questions du handicap, est aussi un levier pour faire face aux évolutions de notre société, qui exigent une certaine « performance » des espaces pour répondre à de nouveaux usages et à des évolutions des modes de vie. Comment appréhender l’explosion des livraisons à domicile, les évolutions des structures familiales, mais aussi un habitat hybridé avec le lieu de travail… tout en prenant en compte une nécessaire réduction des surfaces ?

Etude: Visions croisées vers un habitat adapté aux évolutions des modes de vie

CINOVACTION s’efforce de mieux comprendre l’évolution de notre environnement sociétal et économique. Dans un environnement en proie à une profonde mutation technologique, prendre en compte les évolutions des usages dans l’acte de construire est devenu un enjeu société. Dès lors la question de l’évolutivité du logement se pose pour accompagner ces transitions. Devenu lieu de vie, de travail et de soins, l’habitat s’inscrit dans une logique « durable ». Il est aussi le lieu d’interfaçage et d’accueil de services physiques et numériques (avec l’internet des objets, la robotique, l’intelligence artificielle etc.).

On le voit, les mutations technologiques doivent faciliter la prise en compte de l’évolutivité et de l’adaptabilité des logements dès les phases amont de tout projet, pour mieux répondre au bien-être de l’usager tout au long de sa vie. Cela suppose un cadre méthodologique pour y répondre, esquissé dans cette étude. Il s’agit de « croiser » les regards et des visions pour revisiter nos façons de penser l’acte de construire autour des usages. En réunissant les acteurs de la filière, CINOVACTION s’engage dans cette démarche innovante, résolument tournée vers l’humain pour un nouveau cadre de vie.

CINOVACTION travaille également, avec cette même philosophie, sur d’autres sujets comme une meilleure prise en compte des différents risques ou les nouveaux parcours de formation pour l’ingénieur de demain. Pour sa part, CINOV qui représente les TPE et PME de l’ingénierie privée indépendante de proximité, réaffirme ainsi son engagement pour une ingénierie innovante, porteuse de solutions au service de l’humain.

Lire l’Etude

Monsieur Dominique Sutra del Galy président cinov action